L’expérience créatrice

En s’appropriant l'ancienne carrière voisine, la mairie du village a choisi d’en faire un site culturel, avec le concours de l’association des Climats de Bourgogne et de la communauté de communes du Pays de Nuits-Saint-Georges. Elle sera le haut lieu de culture et de création artistique de la Côte et des Hautes Côtes, dédié à l’art en Bourgogne.

Dès cet été, le street art donnera au festival Vill’Art le ton d’un nouveau rapport de l’artiste au social, au public, où émotion, exaltation, référence vernaculaire et tradition érudite moderniste, visent un art de l’instant qui sublime à la fois le passé et le futur. La création actuelle sera ici. Multiforme, inscrite dans l’action et la durée, théâtrale et naturelle, elle évoluera dans un espace nouveau où s’articulent, idées, concepts des interprétations et thèmes des artistes. Cette première expérience artistique est un enjeu esthétique majeur, au même titre que celui inattendu du nouvel espace de la carrière.

Par conséquent, je voudrais que cette première manifestation artistique conçue comme une « exposition » qui, prenant délibérément en compte les différentes étapes de sa conception, soit l’occasion de vérifier l’efficience de l’œuvre d’aujourd’hui à la lumière d’un projet bien plus global, celui de notre propre temporalité, de notre comportement à l’égard du présent, de l’instant, du moment, de l’accélération, de la durée. Parce que l’expérience de la durée contient le temps réel et la simultanéité, le site exceptionnel de la carrière de Villars-Fontaine fonctionnera en écho aux œuvres des artistes qui incarnent la création.

En s’investissant pour le site de sa carrière, la commune de Villars-Fontaine ne pense pas l’art comme si elle en était le maître. Mais, en contribuant par son action à l’aventure même des forces artistiques, elle veut favoriser l’idée que l’art doit être populaire, donner confiance aux gens qui n’ont pas été guidés, amener une prise de conscience, et donner à la création contemporaine l’image sereine et trépidante d’une certaine forme de temporalité, excessive et réconfortante.

Je souhaite que ce projet artistique et culturel en milieu rural crée des passerelles entre culture, éducation, social, viticulture, environnement... Qu’il soit l’occasion de moments privilégiés d’échange et de réflexion entre acteurs de projets culturels, réseaux professionnels, artistes, élus... Un espace de la diversité des acteurs locaux et de rencontres ouvertes à tous, pour partager et construire ensemble d’autres mondes possibles.

Pierre Lignier
Maire de Villars-Fontaine